L’économie circulaire expliquée à mes enfants – Réduction des déchets #2

Infographie Economie Circulaire VS économie linéaire

Toujours dans le cadre de la Semaine de réduction des déchets, j’ai réalisé une infographie sur l’économie circulaire à partir de l’exemple du jardin / basse-cour de l’Hôtel Particulier Montmartre. En effet, je n’ai pas seulement découvert le monde merveilleux des abeilles montmartroises mais aussi une expérience d’économie circulaire à petite échelle.

Comme son nom l’indique, l’économie circulaire fait des boucles en s’inspirant des écosystèmes naturels . Au cœur du dispositif à l’Hôtel Particulier Montmartre, il y a 2 poules de basse-cour, un jardin d’herbes aromatiques, les cuisines d’un restaurant et … un tas de compost.

Poules Sussex et œufs de poule

Les poules et les œufs de l’Hôtel Particulier Montmartre

Amis ruraux qui passez ici, figurez-vous que vous êtes sans doute des messieurs ou mesdames Jourdain de l’économie circulaire si vous avez un jardin, un tas de compost et / ou des poules.

Comme un schéma vaut mieux qu’un long discours, j’ai schématisé le fonctionnement de l’économie linéaire et celui de l’économie circulaire pour tout comprendre (ou presque).

Infographie économie linéaire et économie circulaireL’hôtel ne fonctionne pas en circuit fermé car la taille du jardin ne permet pas de fournir autre chose que des aromatiques et quelques œufs pour les petits déjeuners. Le modèle n’est donc pas complet, mais cela vous donne une idée du principe de l’économie circulaire.

Là où ça devient encore plus intéressant c’est que ce type d’expérience commence à s’organiser à plus grande échelle : depuis février 2014,  des restaurants, traiteurs et hôtels de Paris  expérimentent la collecte de leurs bio-déchets. Les déchets sont ensuite méthanisés et le gaz sert à produire de l’électricité , le «digestat» étant lui utilisé comme fertilisant agricole. Un cercle économique vertueux commence donc à se mettre en place. Avec les bio-déchets, on revient finalement au cycle naturel de la matière organique, avec le compost qui sert de fertilisant pour la production agricole.

Mais l’intérêt du concept c’est d’appliquer les principes de l’économie circulaire à tous les biens et services : produire sans déchets ni pollution, avec à l’origine une écoconception des produits, penser dès le départ à la seconde vie de l’objet, du bâtiment, etc. Et ensuite au niveau des consommateurs, il s’agit avoir recours à la réparation des produits, au réemploi et en dernier recours au recyclage.

Si vous voulez aller au-delà de ce rapide aperçu, voici quelques lectures pour commencer :

  • Le site de l’ADEME en général, plus particulièrement cet article sur l’économie circulaire
  • Le scénario ZeroWaste de Zerowaste France : un ouvrage pour interpeller les décideurs politiques et économiques sur la nécessité d’une France zéro déchet, zéro gaspillage. Très intéressant pour les citoyens qui souhaitent s’informer.J’étais à la Recyclerie vendredi dernier pour la soirée de lancement du livre, je vous en reparlerai sans doute bientôt car il y a plein de bonnes concepts que l’on peut finalement décliner dans nos cuisines.
 Infographie Economie Circulaire

Télécharger

4 réflexions au sujet de « L’économie circulaire expliquée à mes enfants – Réduction des déchets #2 »

    1. Jessica

      Merci Géraldine. Tes compliments me vont droit au coeur, d’autant que ce genre de schéma d’une apparente simplicité demande en réalité pas mal de travail. N’hésite pas à le partager !

  1. Ping : L’économie circulaire expliqu&eacu...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *