Semer ou rempoter des herbes aromatiques : comment choisir ?

Ce qu'il faut pour cultiver des aromatiques sur balcon

Vous avez décidé de faire pousser votre petit jardin d’herbes aromatiques sur balcon ? Je vous en félicite : c’est pratique, économique et délicieux ! Il vous faut maintenant trancher : vaut-il mieux faire des semis ou rempoter ? Voici les points à considérer avant d’acheter des graines ou des plants.

Votre budget

Pour les plants, plus l’aromatique est de grande taille plus le plant est chère. Le coût des semis, rapporté au coût de la graine – est moins important, mais on utilise rarement toutes les graines d’un sachet. L’investissement peut être important au départ même si vous semez. Pour diminuer vos coûts, pratiquez le troc de graines et récoltez vos propres graines pour l’année suivante.

Les temps dont vous disposez

Les semis impliquent un délai plus important avant la récolte et plus de temps passé à jardiner : il faut des arrosages très réguliers pour ne pas laisser la terre se dessécher, puis éventuellement repiquer (transférer dans un plus grand pot, mais on peut aussi semer directement dans les pots ou jardinières). Les semis sont des bébés plantes qui demandent du temps et de l’attention mais ils sont aussi très gratifiants et même captivants – presque autant qu’une bonne série pour les mordus de jardinage ![/expand]

Votre niveau d’expérience en jardinage

Non les semis ne sont pas très compliqués ou insurmontables même pour les débutants. Mais comme pour tout apprentissage, l’échec est parfois au rendez-vous. Les semis sont une une école de la vie : ils nous apprennent la patience, la persévérance et la curiosité car il faut s’informer sur les besoins des plantes et en amont des graines pour lever. Bref, ne vous découragez pas et persévérez ! Je dirais que l’idéal si vous débutez, c’est de repiquer quelques plants et de semer 1 ou 2 espèces seulement. Même si les semis tournent mal, vous aurez quelque chose à vous mettre sous la dent.

La nature des plantes

On entre là dans les détails techniques mais suivant les plantes il est plus pertinent d’acheter des plants ou de faire des semis. On regroupe sous le terme plantes aromatiques des végétaux dont les cycles de vie sont très différents : on distingue les plantes vivaces des plantes annuelles.

Les plantes aromatiques annuelles naissent vivent et meurent chaque année tandis que les vivaces durent plusieurs années (même si hors sol, il faut les renouveler au bout de 2-3 ans).

Tableau_plants_semis_moyen

légende

Généralement, les plantes aromatiques vivaces mettent un peu de temps à se développer et à être suffisamment robustes pour supporter des cueillettes, aussi est-il préférable d’acheter des plants à rempoter. On peut aussi bouturer certaines espèces vivaces, c’est-à-dire, planter une partie d’une plante plus âgée qui prend racine pour former un nouveau pied. Plutôt réservé aux jardiniers expérimentés – patience, cela viendra ! – sauf pour la menthe qui a des capacités extraordinaires en la matière. C’est économique car en général c’est un autre jardinier qui vous offre une bouture de sa plante.

 

Le calendrier

Plus il est tard dans la saison, plus il est pertinent d’acheter des plants plutôt que de faire des semis. Exception : les plantes annuelles qui germent vite à la chaleur comme la coriandre, le basilic, ou l’aneth, qui peuvent sans problème être semées jusqu’au début de l’été.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *