potager-balcon-septembre-titre

Vous avez envie de vous lancer dans le jardinage comestible en ville en cette fin d’été (ou au début de l’automne) ? Voici ce que vous pouvez encore faire au jardin pour prolonger l’été, préparer l’automne, l’hiver et même le printemps au balcon potager en septembre.

Nous sommes encore en été pour deux semaines mais déjà les saisons se croisent sur les étals et dans nos assiettes pour le plus grand bonheur de nos papilles. C’est aussi le cas au jardin : les tomates sont toujours là et continuent de mûrir, les herbes aromatiques à embaumer et leurs fleurs à attirer les abeilles tandis que les légumes d’automne et d’hiver grandissent tranquillement – enfin si vous êtes un jardinier prévoyant. En revanche si, comme moi, vous êtes parti(e) batifoler une bonne partie de l’été, vous n’avez peut-être pas pris le temps de semer blettes, betteraves et autres salades, ni même de planter des choux.

Partir en vacances ou jardiner, faut-il choisir ? Sans doute un peu, mais rassurez-vous, rien n’est perdu et on peut lancer des cultures potagères intéressantes en septembre et même se lancer dans un potager de balcon.

Voici donc mon récapitulatif – subjectif – pour jardiniers dilettantes des plantes potagères à semer,  repiquer ou bouturer en septembre pour les récolter dans semaines et les mois à venir.

Il est encore temps pour les plantes aromatiques

Si vous suivez le blog, vous connaissez mon obsession amour pour les herbes fines ou ligneuses, vivaces ou annuelles : elles demandent finalement assez peu d’effort au jardin pour beaucoup d’effet dans l’assiette. Alors pourquoi s’en priver ?

Origan, thym et sauge

Origan, thym et sauge

Dernière ligne droite pour rempoter des aromatiques …

Les annuelles de saison tiendront sur le balcon tant que la chaleur est au rendez-vous : basilic et aneth notamment. Vous pouvez en acheter un pot chez le primeur ou le fleuriste et le rempoter.

On peut aussi planter quelques aromatiques vivaces : menthe, sauge, thym, romarin, sarriette, etc. Il faudra bien les arroser les premières semaines pour qu’elles s’enracinent correctement, sans négliger le drainage et éviter que l’eau ne stagne, au besoin ôter les coupelles – avec les nuits plus fraîches, les plantes ont moins besoin d’eau. Vous pourrez arrêter les arrosages lorsqu’il fera frais en journée et la nuit – sauf si les plantes ne reçoivent aucune goutte du ciel, auquel cas, il faudra apporter de l’eau de temps en temps quand même.

ou semer quelques herbes …

On peut tenter un dernier semis d’aneth et de coriandre – deux herbes dont on peut renouveler les semis toutes les 2 semaines en été pour en avoir toujours sous la main.

Semis d'aneth et mélisse

Semis d’aneth et mélisse

On peut aussi anticiper pour avoir des herbes dès le début du printemps : persil, cerfeuil et pimprenelle par exemple peuvent être semée en ce moment.

… ou même bouturer des aromates vivaces !

Mélisse, menthe, sauge, thym, romarin et origan se prêtent bien au bouturage. Dans ce cas, patience : il vous faudra attendre six mois à un an avant la cueillette !

 

Quels légumes racines semer en septembre ?

Les légumes racines sont les amis du jardinier urbain, zéro déchet et/ou radin qui avec une seule récolte, peut faire deux repas : l’un avec les racines mêmes, l’autre avec les fanes !

En septembre on peut encore semer quelques radis roses en misant sur un automne doux : une belle récolte voire deux sont encore possibles.

Côté légumes racines d’hiver, certaines variétés de navets et de carottes ainsi que des radis d’hiver peuvent être semés en septembre. De mon côté je vais miser sur des variétés locales : le radis de Gournay et la carotte Marché de Paris mais il existe d’autres variétés qui conviennent bien pour la saison comme le navet boule d’or, la carotte de Carentan, le classique radis noir ou le radis rose de Chine.

Les légumes feuilles

De jeunes pousses ultra fraîches c’est un vrai luxe – et, à mon avis, une des principales bonnes raisons de cultiver sur un petit balcon ou même un rebord de fenêtre ! Comme pour les légumes racines, il faut choisir soigneusement les variétés qui collent à la saison.

Roquette et oseille

Roquette et oseille

Jouer les prolongations de l’été avec des semis de roquette ou de mizuna et / ou anticiper l’hiver avec de la mâche, des épinards d’hiver, du pourpier d’hiver en forme de coeur – alias la claytone de Cuba, bref de quoi ambiancer vos salades hivernales !

Et des fleurs comestibles !

Le printemps est la grande période de semis pour les fleurs comestibles, mais on peut néanmoins assurer le minimum syndical pour l’hiver en semant ou repiquant quelques pensées et en anticipant les semis de bleuets pour en avoir des les premiers beaux jours l’année prochaine.

Pour savoir où vous procurer graines et plantes, n’hésitez pas à consulter mes bonnes adresses pour jardiniers urbains.

Et pour être guidé pour apprendre à planter, semer, bouturer tout cela, si vous êtes sur Paris ou dans les environs, j’ai une très bonne nouvelle, il reste des places dans mes prochains ateliers consacrés à la mise en place d’un potager d’automne en ville. N’hésitez pas à vous inscrire en cliquant ci-dessous ou à faire passer le mot aux apprentis jardiniers urbains de votre entourage. Je vous en serai très reconnaissante et aux aussi sans doute !

atelier_potager_balcon_automne

Et si vous n’êtes pas parisien / francilien, je ne vous oublie pas : n’hésitez pas à me dire dans les commentaires, la thématique que vous voudriez voir aborder ici en priorité :

Semis de radis ? Bouturage d’aromatiques ? N’hésitez pas à participer à la conversation pour nous dire ce que vous avez/allez planté/er pour l’automne et l’hiver ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 réflexions au sujet de « Septembre au balcon potager »

  1. Coin jardinage

    Je pense que les plantes aromatiques sont les plus adaptées pour un balcon, d’autant qu’elles poussent toute l’année. Cependant, certains légumes peuvent aussi être semés et rénouvelés au fil des saisons.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *