Tout ce qu’il faut pour cultiver des aromatiques sur balcon

Ce qu'il faut pour cultiver un jardin d'herbes aromatiques sur balcon

Un guide pour planifier vos achats pour la mise en place d’un jardin d’herbes aromatiques : plantes, contenants, terre et outils, tout ce qu’il faut savoir avant de se rendre à la jardinerie !

Vous savez ce que vous voulez et pouvez planter, et si vous aller semer des graines ou rempoter des plants, bref y-a-plus-qu’à… Ne vous précipitez pas tout de suite au magasin de jardinage…

Se pencher sur la logistique des plantations d’aromatiques, c’est se poser quelques questions :

  • dans quoi allez-vous mettre vos plantes ?
  • avec quoi allez-vous nourrir vos plantes aromatiques ?
  • de quel matériel allez-vous avoir besoin pour les entretenir ?

Vous éviterez ainsi les allers-retours au magasin et les achats en doublon.

1. Choisir les contenants de vos plantes aromatiques

Là encore, il y a plusieurs critères de choix : votre capacité à bricoler, votre budget temps et argent, l’espace disponible et la portance (poids maximal autorisé) de votre balcon.

Ce qu'il faut pour cultiver un jardin d'herbes aromatiques sur balcon

Tous types de contenants sont possibles : de classiques jardinières, des pots en terre, des bacs réalisés par vos soins avec des matériaux de récupération, des objets détournés, des contenants en géotextile qui laissent respirer les plantes et leurs racines, etc.

Dans tous les cas, assurez-vous que l’eau de pluie et d’arrosage puisse s’écouler. Si besoin faites des trous au fond des contenants ou utilisez une matière adaptée (géotextile).

La profondeur nécessaire est raisonnable : pour les plantes aromatiques 20-25 cm sont suffisants en général. A noter que  le persil et le thym n’ont pas besoin de beaucoup de profondeur.

 

3. Besoins en terre et matériau de drainage

C’est le moment de réviser vos calculs de volumes. Pour chaque contenant on a besoin :

  • d’une couche drainante (2-3 cm environ)
  • de substrat (de « terre », en fait)
  • de feutre géotextile (facultatif)

Ce qu'il faut pour cultiver un jardin d'herbes aromatiques sur balcon

La couche drainante

Drainer c’est permettre à l’eau de circuler et de ne pas stagner. On utilise des billes d’argile vendues dans le commerce ou des petits cailloux à répartir au fond de vos contenants.

Le feutre géotextile

Chez moi j’utilise un morceau de feutre entre la couche de drainage et la terre, ce qui permet de récupérer facilement les billes d’argile d’une année sur l’autre, mais cela n’a rien d’obligatoire.

Le sol des plantes aromatiques

On appelle substrat le sol dans lequel poussent les plantes aromatiques. Celles-ci ont des besoins plus ou moins importants, donc le sol doit être plus ou moins riche suivant l’espèce cultivée. Il vaut mieux regrouper les plantes aromatiques en fonction de leurs besoins de nourriture dans le sol.

On peut utiliser de la terre de jardin ou du terreau vendu dans le commerce, ou encore de la terre végétale + du compost pour nourrir les plantes + parfois du sable pour alléger le sol.

Voici un récapitulatif des besoins des principales plantes aromatiques :

 

4. Le matériel nécessaire pour entretenir vos plantes aromatiques

En réalité, il n’y a pas grand chose d’indispensable pour prendre soin des plantes aromatiques. Certains outils sont un plus – je vous explique en quoi – mais rien ne vous oblige à investir !

Ce qu'il faut pour cultiver des aromatiques sur balconCe qu'il faut pour cultiver des aromatiques sur balcon

L’arrosoir

S’il ne faut acheter qu’un chose, c’est un arrosoir avec pomme pour arroser les semis. Mais on peut aussi bricoler avec un bouteille en plastique et en faisant des trous dans le bouchon et dans le haut de la bouteille pour le même effet douche qu’avec l’arrosoir.

Des gants

Parce que la terre dans les lignes de la main n’est pas toujours raccord avec la manucure.

Un sécateur

Pratique pour récolter, couper les tiges florales en particulier pour les plantes ligneuses, c’est-à-dire dont les tiges ressemblent à du bois comme le thym, le romarin.

Une petite pelle

Un peu pointue, elle permet de creuser les trous pour le rempotage. Mais une cuiller à soupe peut très bien faire l’affaire.

Un mini-râteau

Pour griffer la terre du dessus des pots pour que l’eau pénètre mieux. Une vieille fourchette peut aussi faire l’affaire !

Maintenant que vous avec la liste de ce qu’il vous faut, faites le tour de ce que vous possédez déjà ou pouvez récupérer facilement à droit à gauche et dressez la liste de ce qui vous manque. Vous pouvez maintenant courir au magasin de jardinage !

3 réflexions au sujet de « Tout ce qu’il faut pour cultiver des aromatiques sur balcon »

  1. Isis

    Merci pour cet article !
    Je débute en jardinage de balcon (jardinage tout court d’ailleurs) et je trouve ça très clair. J’apprécie particulièrement de voir ce qui est réellement obligatoire (et pourquoi) et les alternatives que l’on peut utiliser.

    Répondre
    1. Jessica Kroon Auteur de l’article

      Merci à toi Isis pour ton retour ! N’hésite pas si tu as des questions, je serai ravie de te répondre et de compléter mes articles si besoin. A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *