Les bons plants locaux de Julie à Saint-Ouen

Vous vous demandez peut-être ce qu’est l’agriculture urbaine. En voici un exemple concret. Julie cultive des plantes pas banales sur le toit d’un hôtel à Saint-Ouen.
Son parcours est inspirant pour les apprentis jardiniers en ville, et sa serre, une bonne adresse pour trouver des plants originaux et produits localement.

 J’ai croisé Julie à plusieurs reprises depuis mon premier atelier Potager de Balcon chez My Little Paris. Il faut dire que nous avons quelques points en commun : une reconversion vers le jardinage et l’envie de mettre plus de vert en ville. Je suis avec intérêt les avancées de son projet.

J’ai eu la chance de visiter sa serre il y a quelques mois et j’ai eu envie de partager avec vous cette visite et de vous présenter cette jardinière pleine de ressources et de bonnes idées pour cultiver de belles et bonnes plantes en ville.

Verdir la ville

Apporter du vert dans la ville avec des plantes poussées localement c’est ce qui motive Julie et l’a amenée à investir le toit du Mob Hotel avec sa serre où elle cultive des plants qu’elle vend à Saint-Ouen.

Avant de lancer sa petite entreprise, Julie travaillait dans la production musicale. Mais au gré des réorganisations, elle a fini par se lasser  du contexte et a eu l’opportunité de négocier son départ et une formation. C’est ainsi qu’a commencé son parcours de jardinière urbaine.

Son envie est sans doute née auprès de ses parents fleuristes, qu’elle aidait les week-ends. Son projet s’est précisé quand elle a rencontré et visité la serre d’une productrice du Lubéron qui vendait sur les marchés de la région des plantes originales : des menthes sortant de l’ordinaire, des plantes et des légumes japonais. Julie s’est alors dit que c’est ce qu’elle aimerait faire.

La transition de la musique aux plantes

Pour cela, Julie a suivi différentes formations courtes en lien avec l’agriculture urbaine à l’École du Breuil, et elle a commencé un cursus à l’École des Plantes de Paris, pour apprendre la botanique et l’usage médicinal des plantes. Elle s’est aussi formée à la céramique et au métier de barista.

Elle reste assez discrète sur son projet cible, mais à terme elle aimerait mettre en œuvre toutes ces compétences au service d’un lieu de convivialité green où l’on pourra prendre le goûter, un café et sans doute repartir avec ses plants.

En attendant Julie a les pieds sur terre et elle avance pas à pas et avec détermination sur le chemin qui la conduira à réaliser ce projet. Ainsi, elle s’est également formée sur le terrain : dans un concept store végétal, elle a pu voir comment la journée est rythmée quand on cultive et on vend des plantes. A la Guinguette d’Angèle, elle a travaillé à l’installation et à la décoration des buffets, et désormais elle entretient le jardin d’Angèle.

Il y a à peine un an, elle a sauté le pas pour devenir son propre patron :  elle a lancé une campagne de crowdfunding pour financer l’achat de sa serre et du matériel pour faire ses plants sur le toit du Mob Hotel.

Des plantes variées, originales et ultra locales

Dans un espace de quelques mètres carrés (6 m2 seulement pour la serre), elle a déjà produit plus de 1000 plantes qu’elle vend lors d’événements à Saint-Ouen.

On peut aussi la retrouver au Mob Hotel – bien sûr – pour lui acheter des plantes variées et originales : du basilic oui mais pourpre, des piments jalapeños, de la réglisse, du houblon, des œillets mandarine, des pois chiches et bien d’autres choses belles et bio.

Basilic pourpre

En plus, les pots de plantation de Julie sont beaux, écologiques et pratiques : elle utilise des pots en fibre de coco (un déchet valorisé et biodégradable !) que l’on peut planter directement car les racines passent à travers sans problème.

Merci Julie pour la visite guidée de cette serre pas banale !

N’hésitez pas à suivre son joli compte Instagram – vous découvrirez ainsi toutes les facettes de son talent (elle peut aussi réaliser de chouettes compositions florales pour votre mariage ou occuper vos enfants avec un atelier de jardinage !)  ou à venir la voir et lui acheter des plants pour vos balcons audoniens ou parisiens. En octobre Julie aura des herbes (sauge, persil, cerfeuil, fenouil, coriandre) et des légumes (arroche, chou, cresson) et des fleurs (coquelicot, bleuet, mauve) à vous proposer !

2 réflexions au sujet de « Les bons plants locaux de Julie à Saint-Ouen »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *