Que faire en novembre au potager de balcon ?

Novembre nous entraîne vers la longue nuit de l’hiver (et la mort d’où Halloween, la Toussaint, …) pour mieux renaître au printemps. Résultat : la liste des tâches à faire au potager de balcon est sérieusement réduite mais pour autant, on peut faire quelques semis et plantations, se lancer un grand nettoyage d’automne ou encore protéger les plantes fragiles.

Les semis de novembre au potager

La liste des plantes à semer ou planter se réduit comme une peau de chagrin en novembre. Voici la petite liste des légumes que l’on peut semer dehors à cette période.

  • Légumes feuilles : chénopode Bon Henri (qui se mange comme les épinards), cresson alénois,
  • Légumes racines : carotte (je vous recommande la variété Marché de Paris qui est petite et ronde), cerfeuil tubéreux (cousin du cerfeuil herbes aromatique) et la raiponce qui est une campanule dont on peut manger les feuilles et les racines !
Que daire en novembre au potager de balcon : semer du cresson alénois

Cresson alénois

Dans les régions au climat très doux, on peut aussi semer des fèves et des pois.

Plantations de Novembre

S’il ne gèle pas, on peut encore planter de l’ail (récupérez les gousses extérieures d’une belle tête d’ail bio non traitée contre la germination), des oignons d’hiver (comme l’oignon jaune paille des vertus, oignon rouge Red Baron) et des salades d’hiver (si vous trouvez des plants en jardinerie ou si vous en avez semés le mois précédent), ainsi que des fraisiers.

Si vous avez un très grand balcon ou une terrasse, c’est aussi le moment de planter les arbres fruitiers et les petits fruitiers : framboisier, cassissier, groseillier et myrtilles. Pour ces dernières, il faut utiliser de la terre de bruyère car elles ont besoin d’un sol acide.

Entretenir et protéger les plantes vivaces

En Novembre on peut diviser les touffes de menthe et de mélisse, mais aussi la sarriette, l’origan, la ciboulette, la civette, le céleri perpétuel, l’oseille.

C’est le moment de protéger vos plantes pour la saison froide :

  • Si vous ne l’avez pas encore fait, c’est le moment d’enlever les coupelles sous les pots des plantes aromatiques méditerranéennes (sauge, romarin, thym, sarriette) qui n’apprécient pas d’être au froid les pieds dans l’eau.
  • Il faut aussi protéger les aromatiques fragiles comme la verveine citronnelle, qui craint le grand froid. Vous pouvez utiliser un bon paillage au pied et un voile d’hivernage. Vous pouvez aussi la rentrer quand la météo annonce de gel.
  • Si vous avez des pieds de piments avec encore quelques fleurs et ou des fruits à mûrir, vous pouvez les rentrer en intérieur pour qu’ils arrivent à maturité

Fertiliser les substrat de vos conteneurs

Novembre c’est le bon moment pour fertiliser le substrat de vos pots, jardinières et autres bacs.

Vous pouvez apporter du compost ou des granulés de fumier, ou encore faire des lasagnes de permaculture dans vos pots. Retrouvez les différentes possibilités pour entretenir la fertilité de votre potager de balcon dans le focus des tâches à faire en octobre.

Faire le grand ménage d’automne-hiver au potager de balcon en novembre

Retirer les plantes annuelles

Si vous ne l’avez pas encore fait, c’est le moment d’ôter les pieds de tomates, courgettes, courges, etc. pour éviter qu’ils ne pourrissent et ne contaminent vos futures plantations.

Il y a beaucoup à faire au potager de balcon au printemps, alors autant anticiper le grand nettoyage dès maintenant. Considérez que c’est un cadeau que vous faites à votre futur vous du printemps.

Nettoyer les pots et contenant vides

  • Les pots en terre cuite, métal ou plastique peuvent être lavés à l’eau avec une brosse.
    S’ils ont contenu des plantes qui sont tombées malades, il vaut mieux les désinfecter : a minima au savon de Marseille.
  • Les pots en géotextile peuvent passer à la machine avec un peu de vinaigre blanc pour ôter les traces de calcaire liées à l’arrosage.

Vous pouvez récupérer la terre pour mettre sur de nouvelles lasagnes de permaculture par exemple.

Vous pouvez aussi nettoyez les tuteurs, à l’eau et toujours en les frottant bien à la brosse. Laissez-les bien sécher avant de les ranger.

Le grand nettoyage des outils

La fin de l’automne est le moment idéal pour nettoyer vos outils.
Bien nettoyés et entretenus, des outils de qualité durent très longtemps.
Et comme les cordonniers sont parfois les plus mal chaussé vous pouvez voir sur la photo que je ne suis (encore) un exemple à suivre. Je n’ai pas bien entretenu mes outils depuis 2 ans et surtout je les ai laissés dehors l’hiver dernier; et voilà le résultat :

Beaucoup de rouille, c’est moche – et je ne parle pas que d’esthétique. En effet, les outils rouillés peuvent abriter des maladies et ils perdent leur tranchant et donc leur efficacité.

Bref j’ai maintenant pas mal de travail de rattrapage à faire. Tant pis pour moi. Mais ne faites pas comme moi et entretenez bien vos outils surtout si vous avez investi dans de bons et beaux outils.

  • Étape 1 : ôter la terre qui reste sur vos outils à l’aide d’un chiffon humide, puis séchez-les. Idéalement cela est à faire après chaque utilisation.
  • Étape 2 :
    Si vos outils sont peu abîmés (quelques points de rouille seulement), passez directement à l’étape 3
    Si vous outils sont très abîmés, commencez par passer un coup de laine d’acier gros grain pour un premier décapage grossier. Puis trempez la lame de vos outils dans un mélange (moitié – moitié ) de vinaigre d’alcool et d’eau. Il faut trouver le bon format de récipient pour pouvoir contenir la totalité des parties rouillées sans avoir à utiliser des litres de solution eau + vinaigre. J’ai utilise un gros bocal Le parfait. Laissez reposer 2h ou toute une nuit. Au bout du temps de trempage, frottez les outils à la brosse, rincez-les et essuyez-les soigneusement.
  • Étape 3 : frottez la lame de vos outils à la laine d’acier. L’idéal est d’utiliser un calibre un peu grossier pour commencer, puis un plus fin pour la finition
  • Étape 4 : s’ils sont un peu abîmés, poncer les manches de vos outils
    Quand tout est poncé, ôtez bien la poussière.
  • Étape 5 : l’idéal pour protéger vos outils bien nettoyés est ensuite de les huiler. J’utilise un pinceau et de l’huile de lin mais on peut utilise de l’huile de cuisine (olive, coco). Essuyer le surplus d’huile avec un chiffon.

Et voilà : vos outils comme neufs et prêts à être rangé dans un endroit sec !

Et vous qu’avez-vous prévu de faire en Novembre au potager de balcon ?

PS : Retrouvez les tâches à faire chaque mois au potager de balcon ainsi que mes bonnes adresses pour jardiner en ville. Pour plus de conseils et partages sur le groupe Facebook privé Potager de balcon

Que faire en novembre au potager de balcon : nettoyer les outils

2 réflexions sur « Que faire en novembre au potager de balcon ? »

  1. RIGOUSTE

    Merci beaucoup pour tous ces conseils.
    En ce qui me concerne j’ai un assez grand potager et même si mon conjoint qui était agriculteur a pas mal de connaissances , c’est un très bon complément d’information, surtout en ce qui concerne les nouvelles façons de cultiver plus responsable.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *