Archives par étiquette : salade

Salade de concombre à l’ail et au piment

Cette salade est un must : rapide à préparer, rafraîchissante et une explosion de saveurs pour tes papilles. Pour déguster différemment ce légume incontournable de l’été.

Dans ce post tu trouveras :

Cette salade est un hit à la maison. A chaque fois.

Elle est inspirée par une recette chinoise – je me souviens l’avoir vue pour la première fois dans un vieux livre de cuisine de mes parents et l’avoir préparée à l’époque avec du tabasco (seul piment que j’avais sous la main – c’était les années 1990 dans le fin fond du Berry).

Quand elle est apparue dans mon fil Instagran l’an passé (ou celle d’avant ? comme « smashed cucumber  salad » (salade au concombre éclaté en bon français en raison de la préparation un peu barbare et qui consiste à écraser le concombre en lui tapant dessus) ou salade de concombre à la chinoise, j’ai eu envie de la refaire (en souvenir de mon adolescence)

Comme elle a bien plu (autant à moi qu’à mes testeurs préférés) depuis le la fais et refais avec plaisir dès que les concombre français sont de retour sur les étals. Enfin une version améliorée : j’utilise du piment gochugaru (depuis que je suis tombée dans le kimchi j’ai toujours du sous la main) et pas du tabasco. Et comme ce piment coréen n’est pas trop fort et très savoureux, le résultat est vraiment pas mal.

Zoom sur les ingrédients de la salade de concombre à la chinoise

Si toi aussi tu as craqué et acheté un gros sachet de piment pour kimchi, et que tu ne sais pas trop comment l’utiliser, tu peux télécharger le guide 30 idées pour utiliser le piment gochugaru (autrement que dans le kimchi)

Pourquoi j’adore cette salade de concombre pimentée (et je te recommande de la préparer) !

Avec cette salade, les sensations fortes sont garanties : avec bien sûr du piquant le piment et l’ail, de l’acide avec le vinaigre sans oublier l’umami de la sauce soja et encore le piment et enfin  le côté fruité du concombre et du piment (toujours lui !).

Bref, cette salade est tout sauf fade.

Mais ces saveurs fortes sont harmonieuses, un peu comme si elles s’apprivoisaient mutuellement.

L’huile de sésame torréfiée apporte de la douceur à l’ensemble. Au final on a une salade légère et rafraîchissante, ce qu’on recherche généralement avec le concombre – et  facile à préparer.

Ce qui m’amène à la deuxième bonne raison d’adopter cette salade (et je ne vais pas te mentir, celle qui prime au quotidien) : elle est rapide à préparer. 5 minutes de travail (au maximum) + un peu de repos pour faire dégorger le concombre – tu peux réduire le temps de repos si tu es pressé(e) mais ne zappe pas cette étape car le goût sera moins intéressant.

Il te faut une troisième raison ?
Sache que cette salade fera du bien à ton microbiote. Comme tous les légumes – tu vas me dire, mais un peu plus encore si tu laisses la peau du concombre. Si tu es habituellement dans le camp de ceux qui pèlent les concombres, je t’invite à ne pas le faire ici (en particulier si tu utilises des petits concombres libanais ou un concombre à peau lisse basique comme moi) : tu gagneras au passage 30% de fibres en plus et les polyphénols qui vont avec. Sans compter que ta poubelle sera plus légère.

Comment manger  cette salade de concombre ?

Tu peux bien sûr la déguster telle quelle, en entrée ou comme accompagnement avec un poisson vapeur.

Elle trouvera aussi sa place dans un bol composé avec du riz blanc des œufs mollets nature ou marinés dans la sauce soja. Ou dans une assiette composée de bric et de broc des jours où tu es seul(e) à la maison (rassure-moi je ne suis pas la seule à faire ça?)

Côté conservation, tu peux la garder 48h au réfrigérateur.Dans ce cas, fais bien dégorger le concombre 30 minutes du coup de faire dégorger le concombre, il restera croquant et la salade ne sera par détrempée.

C’est parti, préparons ensemble cette salade

Étape 1 : on frappe le concombre

Taper le concombre pour l’attendrir est bizarrement assez satisfaisant – ou alors c’est moi qui ai besoin de me défouler à chaque fois.

Pas trop quand même, on ne veut pas faire de la bouillie de concombre pour autant, juste de quoi l’attendrir et briser un peu la chair.Un rouleau à pâtisserie cylindrique en bois est parfait pour ça.

Mais tu peux aussi appuyer sur sur le concombre avec le plat de la lame d’un grand couteau de chef ou bien utiliser un maillet attendrisseur à viande.

Étape 2 – Découpons le concombre et mettons-le à dégorger.

Coupe-le en rondelles épaisses (1 cm) puis en dés. Comme le cœur est ramolli, les pépins vont rester sur ta planche à découper et les cubes sont irréguliers, c’est justement ce qu’on recherche.

Étape 3 – Salons le concombre pour le faire dégorger

A ce stade tu peux faire dégorger le concombre avec un peu de sel pendant 15 minutes. Ça va raffermir le concombre et rendre la salade moins aqueuse si tu ne la dégustes pas immédiatement. Tu ajoutes le sel et tu le répartis bien (à la main ou à la cuiller)

Égoutte ensuite le concombre 15 minutes pour éliminer un maximum de jus. La majeure partie du sel va être éliminée à ce stade mais le concombre gardera un peu de sel ce qui le rendra plus savoureux car assaisonné de l’intérieur.

C’est indispensable si tu comptes garder la salade 1 ou 2 jours au frigo.

Pour gagner du temps, utilise du sel fin plutôt que du gros sel et mets le concombre à dégorger directement au-dessus d’une passoire comme ça le concombre s’égoutte directement. 5-10 minutes au sel, c’est toujours ça de gagné.

Étape 4 – Préparons la sauce

On mélange l’ail (râpé finement avec un râpe type microplane, ou un presse ail), le piment, le vinaigre et la sauce de soja. On mélange bien. Si tu as le temps laisse reposer 5 minutes pour que les saveurs se mêlent. Puis ajoute l’huile et les graines sésame.

Quand le concombre salé est bien égoutté, tu n’as plus qu’à ajouter la sauce et à émincer finement l’oignon ou la cébette et à mélanger. Régale-toi !

Tu aimeras peut-être aussi

Imprimer
clock clock iconcutlery cutlery iconflag flag iconfolder folder iconinstagram instagram iconpinterest pinterest iconfacebook facebook iconprint print iconsquares squares iconheart heart iconheart solid heart solid icon

Salade de concombre à l’ail et au piment


  • Auteur: Jessica Kroon
  • Total: 35 minutes
  • Pour: 4 personnes en entrée 1x

Description

Rapide à préparer, rafraîchissante, cette salade est une explosion de saveurs en bouche. A tester et à ajouter à ton répertoire.


Ingrédients

Proportions
  • 1 gros concombre lisse ou 3 petits concombres libanais lavés
  • ½ c. à c. de sel fin
  • 1 gousse d’ail
  • 1 c. à s. de piment gochugaru (plus ou moins suivant la force du piment)
  • 2 c. à s. de sauce de soja
  • 1 c à s. de vinaigre de riz (ou de vinaigre de cidre)
  • 2 c. à s. d’huile de sésame (ou d’huile d’olive)
  • 1 c. à s. de graines de sésame
  • Le vert d’1 oignon botte ou d’1 cébette (ou 5 brins de ciboulette)

Instructions

  1. Sur une planche à découper taper taper d’un coup sec le concombre avec un rouleau à pâtisserie pour l’attendrir et l’aplatir un peu.
  2. Le couper ensuite en rondelles de 1 à 1,5 cm d’épaisseur et les rondelles en cubes.
  3. Saler les morceaux de concombre et bien les mélanger. Laisser reposer pendant 15 minutes.
  4. Pendant ce temps préparer la sauce : râper finement l’ail, ajouter le vinaigre, la sauce de soja et le piment. Bien mélanger. Laisser reposer 5 minutes. Ajouter l’huile et le sésame et mélanger à nouveau. Réserver.
  5. Égoutter le concombre salé pendant 15 minutes.
  6. Verser la sauce sur le concombre. Émincer finement le vert d’oignon ou la cébette. L’ajouter au saladier et remuer à nouveau.

Sers et déguste immédiatement cette salade croquante et pleine de peps.

Notes

Attention à doser le piment en fonction de sa force et ton goût.

La salade se garde 2 jours au frais.

  • Préparation: 5 minutes
  • Repos / égouttage: 30 minutes
  • Catégorie: Salade
  • Cuisine: Chinoise

Questions fréquentes sur la salade

Par quoi remplacer le piment gochugaru ?

Tu peux le remplacer par du piment d’Espelette – sa force que le gochugaru et parfois même un peu moins) ou du piment d’Alep (qui est plus fort que le gochugaru) ou par du piment frais de ton choix

Une cuiller à soupe, c’est pas un peu beaucoup de piment ?

Tout dépend de ta tolérance au piment et de la force de ton piment.

Le piment gochugaru n’est généralement pas très fort, alors j’en mets pas mal pour le goût et parce que je trouve que la texture est intéressante. Mais il faut goûter ton piment pour savoir et si tu utilises un autre type de piment, il faudra ajuster les quantités et peut être les revoir drastiquement à la baisse suivant ta tolérance et le piment en question.

Je n’ai pas d’huile de sésame, par quoi puis-je la remplacer ?

Cette salade fonctionne aussi très bien avec de l’huile d’olive.

Puis-je peler le concombre ?

Je suis 100% pour manger la peau pour plus de fibres mais à condition d’apprécier. Si ça te gâche tout le plaisir, ne le fais pas. L’idée c’est de changer ses habitudes si on aime le résultat pas de se « punir » sous prétexte que c’est bon pour la santé.

Certaines variétés de concombre ont la peau bien coriace ou sont plus amères, dans ce cas, pèle-les. Tu peux aussi peler le concombre à moitié (en laissant quelques bandes de vert) pour le côté esthétique et contraste de couleurs.

Tu as une question ? N’hésite pas à la poser en commentaire !

Concombre et chou-rave marinés au gingembre

salade_chou_rave_concombre_gingembre2Une recette rafraîchissante et étonnante à base de dés de concombre et de chou rave relevés de gingembre frais râpé. En prime, quelques conseils pour des vacances tranquilles en cuisine.

salade_chou_rave_concombre_gingembre

Cette salade aurait pu s’intituler concombre masqué en hommage à cette BD déjantée dans laquelle le héros éponyme était toujours flanqué de son fidèle chou-rave. Mais je n’ai pas pioché l’idée au rayon BD mais dans une assiette végétale dégustée chez la chère mais néanmoins délicieuse Rose Bakery il y a quelques années.

Je n’avais pas osé demandé la recette exacte, mais j’avais retenu de ce trio concombre / chou-rave / gingembre la fraîcheur légèrement sucrée et le croquant à la fois surprenants et addictifs.

Continuer la lecture