Chakchouka d’hiver aux bettes et à la courge butternut

Chakchouka_hiver

Une version de la fameuse recette nord-africaine et moyen-orientale avec des légumes d’automne et d’hiver, simple et parfaite aussi bien pour le brunch que le déjeuner ou le dîner.

Je suis consciente que parler de chakchouka d’hiver relève de l’oxymore tant les tomates et les poivrons de la recette traditionnelle symbolisent l’été (ou à la limite le début de l’automne).

Je vous rassure je n’ai pas cédé aux sirènes du hors saison. D’ailleurs, je suis encore toute sonnée d’avoir vu cette semaine une dame acheter des courgettes à 8.95 € le kilo chez un primeur de mon quartier. Elle a dû se demander pourquoi je la regardais interloquée (regard n°117 bis « rencontre avec un extraterrestre ») et j’avoue que je ne sais pas ce qui m’a le plus étonné : qu’elle achète des courgettes en décembre ou qu’elle les paie à peine moins de 9€ le kilo (même pas bio !).

Chakchouka_hiver6

Je n’ai donc acheté ni tomates ni poivrons pour cette chakchouka. J’ai beau avoir parfois des envies de soleil dans mon assiette, je fais avec ce que j’ai sous la main, et qui, si possible, ne pousse pas sous une serre chauffée ou à des milliers de kilomètres ! En l’occurrence, c’était de la courge butternut, des bettes (encore appelées blettes) et des bocaux de pulpe de tomates.

Chakchouka_hiver2

N’ayant pas de fournisseur officiel de tomates de qualité à prix raisonnable, je ne fais pas de conserves et j’achète la pulpe de tomates en bocaux. Cueillies à maturité, c’est à mon avis  la meilleure solution pour tous les plats mijotés à base de tomate quand on est hors saison.

Chakchouka_hiver10

J’ai associé courge butternut et bettes, parce qu’avec l’une sans les autres (et vice versa) le plat était bancal : trop sucré avec la butternut et manquant de douceur avec les seules bettes. Mais ensemble, c’était parfait ! Tout est une question d’équilibre.

Voici donc la recette de cette chakchouka saison automne-hiver.

Chakchouka aux blettes et à la courge butternut
 
Préparation
Cuisson
Total
 
Auteur:
Pour: 4 personnes
Ingrédients
  • 1 oignon moyen
  • 2 gousses d'ail
  • 2 c.s. d'huile d'olive
  • ½ c.c. de paprika fumé (ou pas)
  • ½ c.c. à café de piment en poudre (plus ou moins fort suivant votre goût)
  • 300 g de bettes nettoyées (côtes + feuilles si elles sont petites ou côtes seulement)
  • 300 g de courge butternut épluchée, vidée
  • 800 g de pulpe de tomates (ou de tomates pelées au jus de bonne qualité)
  • 4 œufs
Instructions
  1. Faire chauffer l'huile d'olive dans une grande poêle ou une sauteuse à feu moyen. Pendant ce temps émincer l'oignon et écraser l'ail. Les mettre à revenir dans l'huile avec le paprika et le piment jusqu'à ce qu'ils deviennent translucides (environ 5 minutes).
  2. Pendant ce temps, couper la courge en dés d'1 cm de côté. Les ajouter dans la poêle, remuer et laisser cuire 5 minutes.
  3. Dans l'intervalle, couper les côtes et le vert de bette en lanières de 5 mm d'épaisseur.
  4. Réserver le vert et mettre les côtes de bettes dans la poêle. Mélanger et prolonger la cuisson le temps d'ouvrir le bocal de pulpe de tomates.
  5. Verser la pulpe de tomate dans la poêle. Mettre un peu d'eau (environ 10 cl) pour rincer le bocal et ajouter le tout dans la poêle. Bien mélanger.
  6. Laisser mijoter à couvert. Au bout de 15 minutes de cuisson, vérifier que la courge et les côtes de bettes soient bien tendres. Ajouter le vert et prolonger la cuisson pendant 5 minutes.
  7. Creuser de petits "nids" pour les œufs. Ajouter les œufs et prolonger la cuisson le temps que le blanc soit cuit.
Notes
- Si les bettes sont très feuillues, n'utiliser qu'une partie du vert (une grosse poignée tout au plus) et cuisiner les reste comme des épinards par ailleurs.

- Alternative végétale : on peut ajouter des pois chiches cuits et égouttés à la place des œufs.

- Pour un brunch, la recette peut convenir pour 6 personnes suivant le nombre de plats que vous préparez.
 

4 réflexions au sujet de « Chakchouka d’hiver aux bettes et à la courge butternut »

  1. Séverine

    Après avoir savouré la lecture de chaque billet quotidien du défi, j’ai saisi l’occasion des fêtes pour tester quelques unes des recettes proposées : découverte de la courge butternut dans sa chakchouka ou comment faire manger des bettes à toute la famille ! Au final, de très belles couleurs, un mélange surprenant et vraiment très bon ! Seul bémol dans ma préparation, j’ai osé aussi le piment pour les enfants (qui, au passage, ont cru que les cubes de butternut étaient de la « carotte piquante »…), la prochaine fois, je leur réserverai une partie sans piment, même si l’œuf permet aussi de bien adoucir le tout.
    Merci pour cette excellente recette.. j’en ai racheté une 2nde butternut au marché !

    Répondre
    1. Jessica Kroon Auteur de l’article

      Je suis très heureuse que le défi 21 jours t’ait plu et inspiré Séverine ! Ah oui le piment et les enfants, c’est toujours un peu compliqué. En même temps dans ce plat ça me semble assez indispensable pour donner du peps à la courge et aux bettes. Lil faut peut-être essayer avec du paprika doux ou du piment d’Espelette qui ne « pique » pas.

    1. Jessica Kroon Auteur de l’article

      Merci beaucoup pour le compliment. Après de multiples essais sur le dosage bettes / courge butternut, je suis assez contente du résultat et j’espère qu’il te plaira tout autant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *