Conserver les herbes aromatiques dans l’huile

basilic_a_lhuile4Voici la marche à suivre pour conserver vos herbes aromatiques dans de l’huile au congélateur.

En effet, si vous avez amoureusement planifié, planté et soigné vos herbes aromatiques depuis le printemps, vous vous trouvez sans doute maintenant avec plusieurs bouquets bien garnis – sans jeu de mots – dans vos jardinières, vous demandant alors qu’en faire, surtout si  vous n’avez pas recours à un « plant sitter » ou à un système d’arrosage automatique pendant vos vacances.

Le conseil est également valable si vous vous retrouvez avec un surplus d’herbes aromatiques achetées ou en fin de saison lorsque vous anticipez le dépérissement inéluctable des plantes annuelles.

Pourquoi conserver les herbes aromatique dans de l’huile au congélateur ?

L’huile agit comme un film protecteur pour éviter que les plantes ne s’oxydent comme cela se produit rapidement à l’air libre pour les plus fragiles (cerfeuil, basilic)

Ensuite, l’huile qui enrobe les feuilles ou les morceaux de feuilles, permet d’éviter que le froid ne les brûle et qu’elles ne dessèchent, ce qui se produit si on congèle directement les plantes.

 Comment conserver les herbes aromatiques dans l'huile

Quelles herbes aromatiques peuvent être conservées dans de l’huile au congélateur ?

Potentiellement, toutes les plantes aromatiques peuvent être conservée dans de l’huile. Mais ce n’est pas forcément la solution la plus adaptée. On peut croiser plusieurs critères pour se décider : le type de plante, la capacité de stockage du congélateur et bien entendus vos goûts et vos usages.

Pour ma part, voici les plantes que je congèle dans de l’huile :

  • le basilic (nature ou transformé en pesto)
  • la coriandre
  • l’estragon
  • le cerfeuil

Conserver les herbes aromatiques dans l'huile

Je préfère faire sécher les herbes aromatiques ligneuses comme le thym, la sauge, le romarin et l’origan, d’autant qu’en dehors du printemps et de l’été, je les utilise dans des plats mijotés où elles ont tout le temps de libérer leurs arômes.

Ciboulette et persil poussent côté nord chez moi : ils sont donc moins susceptibles de dépérir en mon absence. J’espère les retrouver encore pimpants à mon retour.

Comme j’utilise très peu la menthe en dehors des mojitos dans les plats salés, l’idée de la congeler dans l’huile me semble un peu étrange, mais j’imagine que cela doit fonctionner aussi. Un copieux arrosage avant le départ devrait lui suffire.

 

Comment utiliser les herbes congelées dans de l’huile ?

basilic_a_lhuile7

On peu utiliser ces « glaçons » d’herbes :

  • soit directement dans des soupes, comme la soupe au pistou pour la basilic ou une soupe à la tomate, dans les ragoûts, la sauce des pâtes, ou même directement dans les pâtes.
  • soit les mettre à dégeler dans une petite passette au dessus d’un verre et utiliser l’huile pour faire revenir des oignons, une viande, etc. et les ajouter au dernier moment dans le plat

basilic_a_lhuile8

Et pour savoir comment faire, voici les étapes simples à respecter pour une conservation optimale :

Conserver les herbes aromatiques dans l'huile
 
Préparation
Cuisson
Total
 
Auteur:
Ingrédients
  • Herbes aromatiques
  • Huile d'olive ou (autre huile de votre choix)
  • Bac à glaçons ou petits moules en silicone
Instructions
  1. Utiliser de préférence des feuilles fermes et saines, fraîchement cueillies.
  2. Rincer les herbes à l'eau fraîche et les essorer dans une essoreuse à salade ou un torchon.
  3. Emincer les herbes de la taille souhaitée.
  4. Les tasser au fond d'un bac à glaçons ou de petits moules en silicone, type moules à muffins, puis ajouter l'huile.
  5. Tasser encore un peu pour chasser l'air. L'huile doit juste couvrir les herbes : ce que l'on veut ce sont des herbes à l'huile, pas l'inverse.
  6. Si vous utilisez des moules en silicone, les disposer sur un plateau ou une boîte rigide avant de les mettre au congélateur.
  7. A bout de 12 heures, démouler les glaçons. Les rassembler par type d'herbe dans des bocaux ou des boîtes dûment étiquetés.
Notes
A consommer dans les 3 à 6 mois
atelier_potager_balcon_automne

atelier_potager_balcon_automneEnregistrer

Enregistrer

12 réflexions au sujet de « Conserver les herbes aromatiques dans l’huile »

  1. Orecchia Josselyne

    Bonjour,
    Les petits moules en papier ne vont pas pour faire les glaçons ??
    Merci de votre réponse et surtout de vos conseils. Bonne journée

    Répondre
    1. Jessica Kroon Auteur de l’article

      Je n’ai pas testé car j’ai des moules réutilisables : à voir si ça se décolle bien une fois que les « glaçons » d’huile et de basilic sont gelés. Vous nous direz quand vous l’aurez testé ?

  2. Lalie

    Bonsoir,
    ce qui me dérange un peu dans cette recette, c’est qu’il faut « hacher » les herbes aromatiques qui perdent une partie de leur saveur.
    Cordialement,

    Répondre
    1. Jessica Kroon Auteur de l’article

      La plupart des processus de conservation altèrent au moins un peu le goût ou la texture des herbes, je suis bien d’accord. Et il s’agit là d’une astuce pour gérer un trop plein de basilic – comme lorsque les températures baissent et que l’on sait que le pied de basilic du balcon ne survivra pas au froid automnal – ça n’est pas vraiment le cas en ce moment !
      L’avantage de cette méthode est que l’huile est un excellent capteur de saveurs et les « glaçons » d’huile au basilic font très bien le job sur des pâtes ou dans une minestrone par exemple.
      Quelle méthode utilises-tu pour conserver les saveurs des herbes aromatiques fragiles comme le basilic ?

  3. Élodie

    Bonjour! Super l’idée de congeler dans les moules en silicone! Je le fais aussi pour ma sauce tomate, juste pour le fun…

    Juste une question svp, vous dites, qu’au bout des 12 heures de congélation, il faut les ranger dans des bocaux ou récipients hermétiques. C’est à dire qu’on les conserve hors congélateur? L’huile ne fond pas?

    Merci d’avance pour votre réponse et aussi pour vos astuces

    Répondre
    1. Jessica Kroon Auteur de l’article

      Merci Elodie, si je le mets dans un bocal hermétique… au congélateur, bien sûr. Je suis plus bocaux que boîtes ou sacs en plastique. Mais il faut bien sur entreposer tout ça au congélateur, quel que soit le contenant ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *