Minestrone d’hiver au bouillon de parmesan

minestroneLes promesses engageant parfois ceux qui les font, voici une recette pour utiliser le bouillon aux croûtes de parmesan dont je vous faisais l’éloge dans le précédent billet.

Une recette avec du chou frisé parce que, même si les jours rallongent, n’oublions pas que nous avons encore devant nous quelques semaines (mois ?) de paniers locavores débordants de choux et de courges en tous genres.

Minestrone d’hiver : bouillon aux croûtes de parmesan, chou, carottes, haricots blancs, pâtesMinestrone d'hiver : bouillon aux croûtes de parmesan, chou, carottes, haricots blancs, pâtes

Si vous n’avez pas encore atteint le quota de croûtes de parmesan pour faire le bouillon ad hoc – je vous rassure, cela m’a pris 12 mois – on peut tout à fait réaliser cette soupe minestrone avec un bouillon de légumes ou de volaille ou même de l’eau salée et rajouter du parmesan gratté au moment de servir.

Dans tous les cas, régalez-vous !

Minestrone au bouillon de parmesan
 
Préparation
Cuisson
Total
 
Pour: 4 personnes
Ingrédients
  • 2 carottes
  • 1 branche de céleri
  • ½ radis noir ou 1 navet moyen
  • 4 feuilles de chou vert frisé
  • 100 g de petites pâtes pour potage
  • 300 g de haricots blancs déjà cuits
  • 1 litre ½ de bouillon de parmesan
  • Sel
Instructions
  1. Mettre le bouillon de parmesan à chauffer.
  2. Peler les carottes, le demi-radis noir et le navet et les détailler en petits dés (1 cm de côté environ)
  3. Laver le céleri et le détailler en dés de la même taille.
  4. Laver soigneusement les feuilles de chou. Ôter la nervure centrale en découpant de chaque côté de celle-ci.
  5. Couper ensuite chaque demi-feuille en 2 dans le sens de la longueur.
  6. Empiler les demi-feuilles et les couper en fines lamelles.
  7. Mettre les légumes à cuire dans le bouillon chaud. Porter à ébullition puis laisser frémir pendant 30 minutes.
  8. Au bout de 30 minutes goûter le chou. S’il vous semble assez tendre, c’est le moment d’ajouter les pâtes à potage.
  9. minutes avant la fin de cuisson des pâtes (à ajuster en fonction des pâtes choisies, donc) ajouter les haricots blancs cuits et égouttés.
  10. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire.
  11. Au bout de 3 minutes, vérifier la cuisson des pâtes. Si elles sont cuites servir sans attendre, sinon prolonger la cuisson autant que nécessaire.
Notes
- On peut utiliser les feuilles externes du chou vert à condition de les détailler lamelles extrêmement fines et en vérifiant bien la cuisson au bout de 30 minutes et si besoin la prolonger avant d’ajouter les pâtes.

- On peut remplacer le bouillon de parmesan par du parmesan râpé ajouté au moment de servir.
 

Ce billet vous a plu ? Pour vous abonner à la Newsletter AF & AM, c’est par ici :
[wysija_form id= »2″]

2 réflexions au sujet de « Minestrone d’hiver au bouillon de parmesan »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *