Tepache, boisson fermentée à l’ananas {anti-gaspi}

Recette du tepache, boisson fermentée maison et zéro déchet à la peau d'ananas

Les fruits exotiques sont une fête, n’en perdons pas une miette avec le tepache une délicieuse boisson fermentée maison et zéro déchet à l’ananas qui ne vous coûtera presque rien !

Vous allez penser que je suis un dinosaure mais quand j’étais enfants, hormis les bananes, les oranges et les clémentines, il n’y avait pas de fruits exotiques ou menu ou alors très rarement.

L’ananas était un fête (ou bien au sirop et pouacre c’est bien trop sucré), les mangues, lychees, et autres fruits de la passion quasi inconnus. C’était dans la campagne berrichonne dans les années 80 et la mondialisation culinaire était encore balbutiante #vieillepeau !

Mais manger un bon ananas frais reste un luxe quand on veut limiter son empreinte carbone, après tout c’est un fruit qui vient de loin – bonjour le transport en bateau (ou en avion suivant les variétés); Aussi l’idée de l’utiliser de A à Z me séduit beaucoup;

Le tepache, qu’est-ce que c’est ?

Le tepache est une boisson fermentée mexicaine d’origine précolombienne. Originellement, elle était faite avec du maïs et on utilise désormais des pelures d’ananas pour la réaliser.

Le tepache est pétillant et ressemble à un soda qui serait bon pour votre microbiote ou même plutôt du cidre d’ananas, très (vraiment très) légèrement alcoolisé, pétillant et étonnamment fruité.

Une boisson zéro-déchet

Je suis tombée sur quelques recettes qui disent d’utiliser l’ananas entier, mais franchement pour moi c’est un non sens car le tepache est tellement bon avec la seule peau de l’ananas : autant se faire doublement plaisir avec le fruit ET la boisson quelques jours plus tard.

On ne réduit pas la quantité de déchets car au final on se retrouve avec des peaux d’ananas à composter mais c’est satisfaisant de se dire que l’on parvient à transformer une déchet en quelquechose de délicieux.

Dans le même esprit, vous pouvez tester la gelée d’épluchures de pommes. Mais le tepache est encore plus rapide à préparer, sans cuisson, donc sans dépense d’énergie. Bref si vous achetez parfois des jus de fruits ou des boissons pétillantes, faire du tepache épargnera une bouteille et quelques fruits !

Une recette écolo comme je les aime.

Choisir l’ananas et les contenants pour le tepache

Pour limiter l’impact, je préfère acheter des ananas bio acheminés par bateau en provenance d’Afrique car la distance parcourue est moindre?

Dans tous les cas, préférez les ananas bio  car la filière conventionnelle ne fait pas vraiment dans la dentelle, notamment pour leur donner une couleur jaune…

Côté matériel, si vous n’êtes pas encore équipé, il faudra faire l’acquisition d’un ou plusieurs grands bocaux – pour ma part j’utilise 2 bocaux type Le Parfait d’un litre et 1/2 – et de 2 bouteilles en verre à clips (toujours le Parfait)

N’hésitez pas à faire de la récup’ de bouteilles de limonade ou à chiner en seconde main dans les ressourcerie ou les vide-greniers.

Marche à suivre et précautions pour faire le tepache

La marche à suivre est assez simple : on mélange les ingrédients, on attends que les micro-organismes fassent le travail et on déguste. Il faut quand même un peu de surveillance car le rythme de la fermentation est variable suivant la température extérieure. S’il fait chaud, le tepache fermente plus vite. L’ajout d’épices a tendance à ralentir la fermentation ce qui peut être pratique en été. Je ne mets généralement pas d’épices parce que j’aime beaucoup le goût nature de l’ananas et je fais plutôt cette recette en hiver.

Attention : en été les bouteilles de tepache qui fermentent trop et trop vite peuvent devenir de petites bombes explosives. En effet, si trop de gaz s’accumule dans la bouteille en verre, celle-ci peut littéralement exploser.

En prime, une plante verte avec les feuilles de l’ananas

Ah et pour finir, vous pouvez même récupérer le toupet de l’ananas et le transformer en jolie plante verte voire même – si vous êtes patient : 2 ans quand même ! – vous pourrez avoir un petit ananas.

Régalez-vous et n’hésitez pas à me dire dans les commentaires si vous avez testé et aimé cette boisson zero-déchet !

Imprimer

Tepache, boisson fermentée à l’ananas


Description

Une boisson fermentée antigaspi et probiotique au délicieux parfum de l’ananas


Proportions

Ingrédients

  • Les pelures d’un ananas bio
  • 2 litres d’eau filtrée (sans chlore)
  • 200 g de sucre (type rapadura ou sucre complet ou cassonade)
  • 1 bâton de cannelle (facultatif)
  • 2 clous de girofle (facultatif)

Matériel

  • 1 bocal de 3 L à ressort type Le Parfait (ou 2 bocaux de 1,5 L) avec joint en caoutchouc
  • 2 bouteilles (type bouteille de limonade en verre) d’1 litre
  • Une passette
  • Un entonnoir

Instructions

  1. Rincer rapidement les peaux d’ananas et les mettre dans le bocal (ou les 2 bocaux).
    Ajouter le sucre et 2 litres d’eau filtrée ou bouillie et refroidie.
    Si vous utilisez 2 bocaux : mettez la moitié des peaux, 100 g de sucre et 1 litre d’eau par bocal.
    Fermer le bocal et mélanger pour dissoudre le sucre.
    Si vous n’avez pas de carafe filtrante vous pouvez soit tirer l’eau et attendre que le chlore s’évapore (en 1 ou 2 heures) soit la faire bouillir et attendre qu’elle refroidisse. Dans ce cas profitez-en pour diluer le sucre dans l’eau chaude, vous n’aurez pas à remuer ensuite.
  2. Laisser le tepache à température ambiante.
    Si vous voyez le sucre sédimenter dans le fond du bocal vous pouvez remuer jusqu’à ce que le sucre soit bien dissous.
  3. Au bout de 2-3 jours ou plus, le liquide va devenir trouble et une mousse va se former sur le dessus. Il faut le goûter pour voir si la boisson est prête : la majorité du sucre doit avoir été consommée par les micro-organismes et on a une boisson fruitée, acidulée et très légèrement sucrée. Si elle est encore trop sucrée à votre goût, prolonger la fermentation.
    Cela peut durer jusqu’à 5 jours (voire plus en hiver dans une cuisine un peu fraîche) pour cette étape.
    Si la boisson est à votre goût, écumer la mousse blanche qui s’est formée sur le dessus, ôter les peaux d’ananas.
  4. A ce stade, le tepache ne pétille pas (ou pas trop). Pour obtenir une boisson pétillante, il faut laisser fermenter en bouteille à température ambiante 1 jour (ou moins en été)
    Répartir dans les bouteilles en filtrant pour retenir les épices et impuretés.
  5.  Mettre ensuite le tepache au réfrigérateur et déguster bien frais.

Notes

Attention car un fois embouteillée, la boisson peut être devenir explosive, surtout s’il fait chaud. Il ne faut pas la laisser trop longtemps dehors pour cette deuxième phase. On peut aussi relâcher la pression en ouvrant tout doucement le bouchon de la bouteille pour laisser sortir le gaz.

  • Catégorie: Boissons
  • Méthode: Fermentation
  • Cuisine: Mexicaine

Mots clefs: Boisson fermentée, fermentation, fermentation naturelle, boisson maison à l'ananas

Bannière à cliquer groupe privé découverte de la fermentation, légumes et boissons

6 réflexions sur « Tepache, boisson fermentée à l’ananas {anti-gaspi} »

  1. Martins Elodie

    Bonjour, petite question, dans la liste des ingrédients c’est indiqué 2L d’eau et 200g de sucre mais dans la recette c’est écris « mélanger le sucre et 1L d’eau ». Du coup, doit on rajouter 1L à un moment ou bien est ce 100g de sucre pour 1L d’eau ? Merci

    Répondre
    1. Jessica Kroon Auteur de l’article

      Merci Elodie, j’étais passée directement à la division par 2 quand on a 2 bocaux
      Donc si un seul grand bocal : on met toutes les peaux, 200g de sucre et les 2 litres d’eau
      Et si on utilise 2 bocaux d’1,5 litre : on met la moitié des peaux, 100g de sucre et 1 litre d’eau
      J’ai corrigé dans la recette. J’espère que c’est plus clair comme cela

  2. anna

    bonjour, je voudrais savoir si il est possible de réutiliser les épluchures d’ananas du précédant tepache pour le suivant. ou bien faut-il absolument les jeter et recommencer de zero ?
    merci d’avance

    Répondre
    1. Jessica Kroon Auteur de l’article

      J’avoue je n’ai pas essayé, je trouve qu’au niveau du goût la peau d’ananas est quand même bien délavée après la fermentation.
      Il faut faire le test et revenir nous dire comment ça s’est passé ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *