bortsch-soupe-betterave-chou-rouge-titre

Une recette russe revisitée, colorée et réconfortante pour les dîners d’automne et d’hiver.

La saison des courges bat son plein, mais j’ai décidé de vous proposer une recette sans cucurbitacée : une variation du bortsch, soupe traditionnelle en Russie, Ukraine et Pologne, notamment. Une délice sucré salé à vous réconcilier avec les betteraves – si d’aventure vous étiez fâché(e).

Pour ma part, les cubes de betteraves en boîte au goût acide et métallique de la cantine de mon enfance ont bien failli me dégoûter à jamais de ces racines pourpres. Mais j’ai fini par les apprécier, d’abord classiques, cuites en salade, je les trouve délicieuses avec des noix, des herbes ou des agrumes. Puis crues râpées ou finement émincées à mandoline et rôties – même le plus fervent contempteur de la betterave aura du mal à résister – et enfin en potage.

bortsch-soupe-betterave-chou-rouge-1

Mon goût pour la soupe à la betterave est venu après des vacances d’été en Russie – nous n’avions pas dégusté de bortsch par 30 degrés à l’ombre, mais l’automne qui a suivi je me suis lancées dans quelques classiques de la cuisine russe : pelmeni (sorte de ravioli), pirogi (chaussons à la viande, aux légumes ou au fruits), salade russe aux pommes de terre, charlotka et bortsch, donc.

Pour mon premier essai, je suis partie sur cette recette de bortsch parfaite publiée dans The Guardian et je l’ai adoptée. C’est maintenant un classique en automne-hiver à la maison.

Jusque-là, je ne m’étais pas trop éloignée de la recette originale avec des morceaux, puis j’ai eu envie de ces saveurs sucrées-salées en version veloutée. Un vrai truc de flemmarde en réalité : avec la version mixée, nul besoin de s’appliquer à faire de petits dés réguliers, et avec le temps gagné on peut faire faire sauter de fines lamelles chou – pour remplacer le chou fermenté traditionnel – que l’on sert ensuite sur le velouté pour le contraste des textures avec le velouté. Si vous êtes pressé mettez tous les légumes à cuire ensemble.

Potage velouté aux betteraves, aux pommes et au chou rouge
 
Préparation
Cuisson
Total
 
Auteur:
Pour: 3-4 personnes
Ingrédients
  • 1 grosse betterave crue ou 2 moyennes (300 g environ)
  • 1 carotte moyenne (100g)
  • 1 oignon (100g)
  • 1 pomme moyenne (150g)
  • 3 petites pommes de terre à chair farineuse ou 2 moyennes (200 g)
  • ¼ de chou rouge (250 g)
  • 6 cs de vinaigre de cidre
  • 75 cl de bouillon de légumes (ou autre bouillon ou d’eau)
  • 1 feuille de laurier
  • 2 cs d’huile d’olive
  • Sel
  • Poivre
  • 4 cs crème fraîche épaisse ou de de crème végétale (pour servir)
Instructions
  1. Mettre l’eau ou le bouillon à chauffer.
  2. Peler la carotte, les pommes de terre, la pomme et la betterave.
  3. Peler et émincer l’oignon, le mettre à revenir à feux doux dans 1 cuiller à soupe d’huile d’olive dans une casserole à fond épais.
  4. Couper la carotte, les pommes de terre, la betterave et la pomme en petit dés.
  5. Ajouter les dés dans la casserole au fur et à mesure. Remuer régulièrement à l’aide d’une cuiller en bois.
  6. Ajouter le bouillon - ou l’eau - chaud(e). Laisser frémir pendant 30 minutes, le temps que les dés de betteraves et de pommes de terre soient tendres.
  7. Pendant que la soupe cuit, découper le chou rouge en fines lamelles à l’aide d’une mandoline ou d'un couteau bien tranchant. Si besoin, les recouper pour qu’elles ne soient pas trop longues.
  8. Mettre à chauffer l'autre cuiller à soupe d’huile d’olive dans une casserole ou une sauteuse. Ajouter les lamelles de chou rouge et les faire sauter. Ajouter 3 cs de vinaigre de cidre, baisser le feu, couvrir et laisser cuire 5 à 7 minutes si vous souhaitez des lamelles de chou légèrement croquantes ou un peu plus si vous les préférez moins fermes.
  9. Vérifier l’assaisonnement de la soupe et ajouter du sel si besoin.
  10. Ajouter 2 cuillers à soupe de vinaigre de cidre - éventuellement un troisième après avoir goûté - et passer la soupe au mixer pour qu'elle soit bien fine.
  11. Servir le velouté dans des assiettes creuses ou des bols avec le chou rouge croquant sur le dessus. Proposer de la crème dans un petit bol à ajouter par les convives au dernier moment.
Notes
La version en morceaux a aussi son charme, dans ce cas appliquez-vous à faire des découpes régulières et ajoutez la pomme au bout de 15 minutes de cuisson
Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

3 réflexions au sujet de « Velouté aux betteraves, aux pommes et au chou rouge »

  1. Angie

    ton bortsch est juste superbe! ça fait longtemps que cette recette me tente, mais je n’ai jamais osé tenter de faire la recette, va savoir pourquoi!! ;)

    Répondre
  2. clémentine

    Et bien moi, je mange des betteraves tout le temps, mais je ne connais pas celles de la cantine ;-)
    Ton bortsch me séduit, je vais le tenter, ça me changera des betteraves à la mandoline (mais cuites) en salade ! Et tu m’as appris aussi qu’on pouvait les manger poêler , test à faire.
    Bon dimanche.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *