Comment faire des chips anti-gaspillage croquantes avec les feuilles extérieure des choux verts. Parce qu’il n’y a pas que le kale dans la vie !

Pour Noël, soucieuse de semer des graines vertes autour de moi, j’ai entrepris de préparer quelques différentes petites choses à grignoter à base de végétaux – oui un buffet festif sans saumon ni foie gras, c’est possible et c’est bon !

J’étais tombée sur de très belles feuilles de chou kale à la Récolte (un super magasin qui propose des produits frais, de saison, bio ou sauvages en circuit court, le tout pas trop loin de chez moi). Avec le chou, j’ai préparé plusieurs plaques de chips croquantes pour le réveillon du 24 décembre.

Gros succès auprès de ma famille élargie, tous âges confondus. Tout le monde a été intrigué – puis séduit – par ces chips vert foncé. Il faut dire qu’au fin fond du Berry, le chou préféré des hipsters et des foodistas n’a pas encore atteint la renommée qu’il a ici, à Paris.

L’histoire de la (ré)apparition de ce chou non pommé sur les étals français est vraiment intéressante :  Kristen Beddard, une américaine expatriée à Paris, enthousiasmée par ce légume prisé aux Etats-Unis, a décidé de le faire connaître et apprécier en France. Au cours de son Kale Project, elle a réussi à convaincre de petits producteurs locaux de le cultiver, des restaurateurs de l’utiliser, et progressivement la mayonnaise a pris : voilà pourquoi nous retrouvons le kale sur les marchés, dans les magasins bio (surtout, mais pas que) et dans les restaurants.

 

Cette idée de transmission autour d’un légume peu connu et le résultat qui consiste à avoir plus de diversité sur les étals et dans les potagers me plaît bien – même si dois l’avouer, je ne suis pas folle du kale frisé que l’on trouve le plus couramment – et je compte bien en cultiver d’autres variétés cette année sur mon balcon.

L’emballement pour le kale ne doit pas nous faire oublier pour autant nos bons vieux choux pommés frisés qui ont des vertus nutritionnelles similaires et beaucoup d’intérêt gustatif. J’aime beaucoup le chou de Pontoise, variété de chou vert frisé avec une pointe de violet qui le rend tellement appétissant et dont le goût aussi est remarquable. Il fait lui aussi un retour en force sur les étals depuis quelques hivers.

Figurez-vous que que l’on peut aussi réaliser de délicieuses chips – façon chips de kale –  avec les feuilles extérieures de n’importe quel chou vert frisé !

On utilise alors les feuilles les plus foncées et coriaces,  celles qui ne sont pas vraiment mangeables autrement car leurs fibres restent dures après cuisson en sauté, à l’eau ou braisée. Mais ô miracle, elles deviennent croquantes comme le reste de la feuille si on les prépare en  chips.

Bref, c’est une bonne recette anti-gaspi comme j’en raffole.

Côté cuisson, vous économiserez de l’énergie en profitant de la chaleur de votre four après la cuisson d’un autre plat.

Et, vous avez vous craque pour le kale ou les variétés « anciennes » de chou ?
Ou vous laissent-elles de marbre ?

Voici les différentes étapes de la recette en images et la recette en mode classique ensuite.

Chips de chou vert {antigaspi}
 
Préparation
Cuisson
Total
 
Auteur:
Pour: 1 grand bol
Ingrédients
  • 200 g de feuilles de chou vert (frisé, de Pontoise ou même chou kale)
  • 1 à 2 CS d’huile d’olive
  • 2 pincées de fleur de sel (ou à défaut de sel fin)
Instructions
  1. Mettre le four à préchauffer à 160°c (chaleur tournante)
  2. Laver les feuilles de chou.
  3. Ôter la nervure centrale à l'aide d'un couteau d'office. Si besoin, ôter également les nervures secondaires qui vous semblent trop dures.
  4. Déchirer les feuilles grossièrement (en 5 ou 6 morceaux environ, suivant la taille souhaitée pour les chips). Les essorer à l'aide d'un essoreuse à salade.
  5. Puis les sécher au maximum dans un torchon propre.
  6. Dans un grand bol ou un saladier mélanger - à la main - le chou et l'huile d'olive. Les morceaux de feuilles doivent être bien enrobés d'huile.
  7. Saler et mélanger à nouveau.
  8. Etaler sur une grande plaque en métal ou dans la lèchefrite. Les chips ne doivent pas se chevaucher. Au besoin utiliser plusieurs plaques.
  9. Enfourner pour 15 minutes.
 

Quelques ressources pour aller plus loin :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *