Houmous à la coriandre

Houmous_coriandre1Si vous avez des enfants scolarisés, peut-être avez-vous tenté l’aventure de vous présenter aux élections pour devenir représentant de parents d’élèves. Si c’est le cas, je salue votre abnégation car c’est un job qui, à défaut de vous rapporter gros, vous permettra d’occuper un peu votre temps libre (au cas où vos enfants vous en laisseraient un peu, du temps libre). Car il y a toujours des lettres à faire pour des travaux urgents, des réunions avec le prestataire de la cantine et avec l’inspecteur, et autres activités épanouissantes.

C’est pour une bonne cause, mais il faut reconnaître que ce qui maintient le moral des troupes après un énième report des travaux des toilettes au fond de la cour, ce sont les apéros post-réunions. Chacun amène un petit quelque chose à grignoter et on papote en picolant dégustant les trouvailles et réalisations des uns et des autres.

C’est lors de ces réunions que j’ai découvert un guacamole totalement addictif et ce délicieux houmous vert.

Houmous_coriandre3
J’adore l’houmous, et il y bien longtemps que je me suis laissée convaincre  le faire maison parce que :

  • c’est simple et ça ne prend pas (trop) de temps,
  • c’est tellement moins cher que de l’acheter tout prêt (et sur-emballé),
  • on peut le personnaliser avec du paprika fumé, du cumin, ou comme dans la recette ici avec de la coriandre fraîche,
  • on peut toujours fanfaronner quand on dit qu’on l’a fait maison – et pas seulement dans les réunions de parents d’élèves.

La recette qui suit est donc inspirée d’une recette de Marie-Anne, mère d’élève émérite, qui la tenait de son grand-père, qui la tenait de son grand-père, qui la tenait de … Fred Chesneau. J’avoue que je ne connaissais pas le globe-cooker avant que Marie-Anne m’indique l’origine de sa recette – ma télé dort au fond de la cave depuis pas mal d’années – , mais je le remercie pour cette idée brillante de parfumer l’houmous avec de la coriandre !

J’ai fait l’essai de remplacer le tahini (purée de sésame) de la recette traditionnelle par de la purée d’amandes dans la recette à la coriandre et cela laissait bien s’exprimer les arômes. Pour une version plus traditionnelle, je préfère conserver la purée de sésame qui donne une petite touche d’amertume que vient contrebalancer l’acidité du citron.

Houmous à la coriandre
 
Préparation
Cuisson
Total
 
Auteur:
S'organiser: 6 h de trempage minium pour les pois chiches
Pour: 1 pot d'houmous de 350 g environ
Ingrédients
  • 250 g de pois chiches cuits - soit environ 100g de pois chiches secs
  • 2 c.s. de bicarbonate de sodium
  • 50 g soit 3 c.s. de tahini ou de purée d'amandes
  • 1 grosse poignée de feuilles de coriandre (1/2 botte environ)
  • 2 c.s. d'huile d'olive
  • 1 gousse d'ail
  • le jus d'1 citron
  • le zeste d'1/2 citron, râpé très finement
  • quelques gouttes de sauce au piment
  • sel
  • poivre
Instructions
  1. Faire tremper les pois chiches : minimum 6h – jusqu’à 24h ou plus. Dans ce cas, les garder au réfrigérateur pour éviter le développement de germes.
  2. Egoutter les pois chiches et les mettre à cuire dans de l’eau froide avec le bicarbonate mais sans sel. Le bicarbonate accélère la cuisson et vous fera gagner du temps et donc économiser de l’électricité.
    A contrario, à ce stade, le sel rendrait les pois chiches durs et ralentirait énormément la cuisson.
  3. Faire cuire à couvert pendant 35 minutes environ après le début de l’ébullition. Vous pouvez ôter l’écume qui se forme avec une écumoire 1 ou 2 fois en cours de cuisson mais ce n’est pas une obligation. Ajouter le sel cinq minutes avant la fin de la cuisson. Goûter les pois chiches, et prolonger éventuellement la cuisson si vous ne les trouvez pas assez tendres.
S’organiser : à ce stade on peut mettre les pois chiches en bocaux avec du jus de cuisson, les laisser complètement refroidir et les congeler quand ils sont froids pour une utilisation ultérieure.
  1. Egoutter les pois chiches tout en réservant le jus de cuisson.
  2. Les placer dans le bol du mixer ou d’un blender.
  3. Ajouter l’ail grossièrement écrasé, la purée de sésame, le jus et le zeste de citron, la sauce au piment, l’huile d’olive, la coriandre grossièrement hachée, et un peu de poivre. Ajouter 3 à 4 c.s. de jus de cuisson et mixer jusqu’à obtenir une pâte homogène, plus ou moins lisse suivant vos préférences.

  4. Si on utilise un blender, l’houmous sera beaucoup plus lisse et sa couleur verte plus uniforme.
    Si le mélange vous semble trop dense, ajouter encore un peu de jus de cuisson.
  5. L’houmous va épaissir en reposant. Attendre quelques heures avant de le déguster perrmet aux arômes de se développer.
Notes
Lorsque l'on dispose de peu de temps d'affilée, on peut tout à fait étaler la recette sur plusieurs jours.
Par exemple :
- Jour 1 : mettre les pois chiches à tremper - 2 minutes. Les laisser tremper au réfrigérateur
- Jour 2 : cuire les pois chiches - préparer la congélation du surplus - 10 minutes de travail - 40 minutes de cuisson. Garder les pois chiches pour le recette dans leur jus de cuisson au réfrigérateur.
- Jour 3 : préparation de l'houmous - 10 minutes
 

 

 

S’organiser : lorsque l’on dispose de peu de temps d’affilée, on peut tout à fait étaler la recette sur plusieurs jours.
Par exemple :
– Jour 1 : mettre les pois chiches à tremper – 2 minutes. Les laisser tremper au réfrigérateur
– Jour 2 : cuire les pois chiches – préparer la congélation du surplus – 10 minutes de travail – 40 minutes de cuisson. Garder les pois chiches pour le recette dans leur jus de cuisson au réfrigérateur.
– Jour 3 : préparation de l’houmous – 10 minutes

Bonne dégustation !

Et vous, avez-vous déjà tenté de faire de l’houmous maison ?
Vous le préférez nature ou avez-vous tenté quelques innovations ?
N’hésitez-pas à partager votre expérience dans les commentaires

 

Une réflexion au sujet de « Houmous à la coriandre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *