Que faire en avril au potager de balcon ?

Une check-list des tâches à faire au potager de balcon alors que le printemps s’installe vraiment.

« En avril ne te découvre pas d’un fil » dit le dicton, et pourtant l’atmosphère commence à vraiment bien se réchauffer. C’est le moment idéal pour continuer (ou commencer : il n’est pas trop tard ) les semis de printemps. Vous allez aussi pouvoir prendre soin des plantes que vous avez semées en mars et faire quelques plantations.

Alors, vous êtes « radis » ? Voici tout ce que vous pouvez entreprendre en avril pour un potager de balcon qui dépote !

Nettoyage et fertilisation du potager de balcon

Si vous ne l’avez pas encore fait, c’est le moment de nettoyer vos pots, jardinières et autres bacs de plantation. Arrachez les pieds de plantes mortes de l’année précédente et les « mauvaises » herbes – vous pouvez vérifier au préalable si elles sont comestibles (c’est le cas par exemple du mouron des oiseaux). Dans ce cas, mangez-les ! Un peu de biodiversité dans votre assiette vous fera le plus grand bien. Sinon, mettez-les au compost ou utilisez-les dans des lasagnes de permaculture.

Lasagnes de permaculture sur balcon

Enrichissez le substrat de vos contenants : en ajoutant du compost ou un engrais organique comme des granulés de fumier, en utilisant la technique des lasagnes de permaculture ou en paillant vos pots avec des peaux de bananes finement émincées par exemple.

Les semis à faire en avril pour votre potager de balcon

Semis à faire à l’extérieur en avril au potager de balcon

Bonne nouvelle ! Comme il fait plus doux, on peut semer plus de légumes et d’herbes directement à l’extérieur à leur emplacement définitif.

La liste suivante n’est pas exhaustive mais elle privilégie les plantes bien adaptées à la culture sur balcon. Lorsqu’il existe des variétés particulièrement bien adaptées, je les ai précisées entre parenthèses et en italique.

  • Légumes feuilles : arroche, blette (blette verte à couper), chicorée de printemps (fine de Louviers), choux non pommés (kale, cavolo nero), chou pak choi, cresson alénois, cresson de jardin, épinard (america, épinard fraises, géant d’hiver, matador ou monstrueux de Viroflay), laitue (reine de mai, sucrine, merveille des 4 saisons, biscia rossa), laitue à couper (biscia rossa, lollo rossa, lollo bionda, Saint Vincent), mesclun, moutarde, poireau (géant d’hiver, monstrueux de Carentan), roquette, tétragoneNB : l’arroche et la tétragone se mangent comme les épinards
  • Légumes racines / bulbes : betterave (plate noire d’Egypte, chioggia), radis, carottes (marché de Paris, demi-longue nantaise), navet
  • Légumes gousses et graines : haricot (nain ou grimpant suivant l’espace dont vous diposez, côté nains, les mangetout beurre de Rocquencourt ou beurre aiguille ou beurre major sont bien adaptés à la culture sur balcon), pois gourmands
  • Herbes aromatiques : cerfeuil, ciboule, ciboulette, coriandre, persil
  • Fleurs comestibles : bourrache, chrysanthème comestible

Semis à faire à l’intérieur en avril au potager de balcon

Les plantes qui ont besoin de plus de chaleur pour germer doivent toujours être semées en intérieur (ou sous abri si vous avez une serre de balcon)

  • Légumes fruits : concombre (mini concombres mexicains à confire, concombre lemon), cornichon, courgette (variétés non coureuses, par exemple ronde de Nice ou Gold Rush), poivron / piment
  • Herbes aromatiques : basilic, cumin, mélisse, menthe, agastache
  • Fleurs comestibles : capucine, œillet d’Inde et tagètes

Prendre soin des plantes semées les mois précédents

Repiquer les semis

Repiquer consiste à déplacer une plantule ou un petit plant vers un contenant plus grand – soit directement dans le contenant de destination à l’extérieur ou dans un pot ou godet intermédiaire.

Vous pouvez repiquer directement à l’extérieur et dans leur bac de destination finale les salades, les blettes, l’oseille, les choux, les aromatiques et les fleurs comestibles semées en mars.

En revanche les plants de tomates, poivrons, piments, aubergines semés en février ou début mars doivent – si nécessaire – être repiqués dans des godets ou des pots intermédiaire

Si vous habitez dans une région où la température est très clémente vous pourrez mettre les tomates, piments, et autres aubergines en terre dès la fin du mois d’avril. Dans les régions où il fait plus frais

Éclaircir les semis faits en mars

Qu’est-ce qu’éclaircir des semis ?

Vous avez semé en pleine terre radis, carottes, navets et légumes feuilles le mois dernier ?
Si vous avez semé serré, il faudra éclaircir vos semis. En effet, quand on sème on met généralement plus de graines qu’il n’en faut (notamment parce que certaines ne germeront pas). Si les semis sont trop serrés, les plantes ne pourront pas se développer correctement. Éclaircir les semis consiste donc à retirer certaines plantules pour laisser les autres se développer.

Vous pouvez soit les arracher en faisant attention à ne pas arracher les plantes voisines ou les couper à ras à l’aide de ciseaux. Veuillez à conserver les plantes qui vous paraissent les plus robustes.

A quelle distance éclaircir vos semis ?

NB : je préconise des distances relativement faibles  par rapport à ce qui est préconisé en pleine terre. Les plantes sont plus petites mais au final vous récolterez plus que si vous aviez plus espacé chaque plante. Libre à vous d’espacer plus vos légumes, comme en pleine terre, en particulier si vous disposez de grands bacs.

Je vous propose à titre indicatif les distances suivantes auxquelles éclaircir vos plantes potagères?

  • Pois et fèves : un pied tous les 20 cm
  • Arroche, blettes, chou kale, laitue : un pied tous les 15 cm
  • Épinards, chicorées, roquettes, mizuna, moutarde, chénopode, cresson de jardin : un pied tous les 10 cm
  • Aneth, cerfeuil, persil : un pied tous les 15 cm
  • Carottes, radis : gardez un pied tous les 3 cm
  • Navet, oignon, poireaux : un pied tous les 7 cm

Les plantations à faire en avril au potager de balcon

Planter des aromatiques

Vous trouverez des pots de plantes d’aromatiques en jardinerie, chez des producteurs sur les marchés, en temps normal chez les fleuristes ou bien chez les primeurs. Il vous faudra les rempoter, c’est à dire les mettre dans un pot plus grand en ajoutant du terreau et en dégageant un peu les racines des plantes.

Vous pouvez mettre 2 ou 3 plantes dans une même jardinière : elles seront même plus à l’aise et se développeront mieux que dans un pot individuel. Il faut a minima un pot de 20 cm de diamètre et 20 cm de profondeur pour une aromatique ou une jardinière de 50 x 20 cm et 20 cm de profondeur pour 3 aromatiques.

La menthe et la mélisse doivent être plantées à part car leur racines risquent d’étouffer les autres plantes.

Essayez de grouper les herbes en fonction de leurs besoins de fertilisation et d’arrosage.

Bulbes et tubercules

C’est aussi la dernière limite pour planter les pommes de terre, oignons et échalotes

Entretenir les plantes vivaces de votre potager de balcon

Vous pouvez diviser et rempoter les plantes vivaces que vous avez déjà comme la ciboulette, la menthe et mélisse. Vous trouverez la marche à suivre ici pour la première et là pour les secondes.

Le thym, la sarriette, la sauge et le romarin s’ils sont dans des contenants assez grands se contenteront d’une petite taille des branches, un griffage du dessus du pot et d’un petit apport de compost en surface. S’ils sont à l’étroit, pensez aussi à les rempoter.

Et vous qu’avez-vous prévu de semer ou planter en avril? Dites-le-moi dans les commentaires !

PS : faut-il semer ou rempoter les herbes aromatiques ? Et mes bonnes adresses pour jardiner en ville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *