Que faire en juin au potager de balcon ?

La check-list des tâches à faire au potager de balcon à la veille et au début de l’été

Au mois de juin, on entre officiellement dans l’été. C’est aussi la fête au potager de balcon : la pousse des légumes bat son plein grâce aux longues journées ensoleillées. Suivant ce que vous avez planté et semés les mois précédents, les récoltes ont commencé et vous commencez à vous régaler de vos légumes feuilles et autres radis. Il faut veiller à l’arrosage pour assurer la bonne production (et même la survie de vos légumes) et préparer les cultures d’hiver. On prépare aussi dès maintenant les récoltes pour l’hiver.

Pas le temps de s’ennuyer en juin au potager de balcon.

Que semer en juin au potager de balcon ?

Vous pouvez semer directement dans vos conteneurs à l’extérieur pour les plantes comestibles suivantes :

  • Légumes feuilles : arroche, chou de chine (pak choi ou pe tsai), cresson alénois, cresson de jardin, laitue (sucrine, merveille des 4 saisons, biscia rossa), laitue à couper (biscia rossa, lollo rossa, lollo bionda, Saint Vincent), moutarde épinard (osaka, komatsuna, purple frills, golden frills), mizuna, oseille épinard, pourpier, roquette, tétragone
    NB : l’arroche et la tétragone se mangent comme les épinards
  • Légumes racines / bulbes : betterave (chioggia), radis roses (ronds ou longs), carottes (marché de Paris, demi-courte obtuse de Guérande)
  • Légumes gousses et graines : haricot (nain ou grimpant suivant l’espace dont vous disposez, côté nains, les mangetout beurre de Rocquencourt ou beurre aiguille ou beurre major sont bien adaptés à la culture sur balcon)
  • Herbes aromatiques :cerfeuil, coriandre, persil, shiso
  • Fleurs comestibles : bourrache, capucines, pensées

Au début du mois de juin, on peut encore semer des concombres, des cornichons, des courgettes et du maïs doux pour une récolte tardive.

semis de betterave et herbes aromatiques dans des plaques alveolaires

On peut aussi faire des semis à l’intérieur car cela permet d’avoir du roulement quand on n’a pas énormément d’espace libre dans les bacs et les pots du balcon. On repique alors au fur et à mesure des récoltes en extérieur. Il faut savoir qu’une plante semée en place est mieux enracinée qu’une plante repiquée mais les semis en intérieur puis le repiquage sont une piste à ne pas négliger quand on veut accélérer la rotation des cultures sur un petit espace comme un balcon.

Que planter en juin au potager de balcon ?

C’est le moment de planter les légumes semés les mois précédents dans de godets ou plaques de semis, ou achetés dans le commerce le cas échéant.

  • Légumes feuilles : blettes, chou kale et choux en général, les salades et laitues
  • Légumes racines : betteraves (lorsqu’elles ont 5 feuilles)
  • Légumes fruits : courgettes, courges, poivrons, piments
  • Herbes aromatiques : basilic, sauge, thym, sarriette, verveine citronnelle, menthe, mélisse, romarin
  • Fleurs comestibles : œillet d’Inde, capucine, bourrache

Entretenir le potager de balcon en juin

Nourrir les légumes et autres plantes du potager

Vous pouvez à apporter un peu de nourriture à vos plantes qui sont en pleine croissance.

Le meilleur fertilisant à cette époque de l’année est le jus de compost dilué à 10 % (10 cl de jus pour un volume total de 1 litre). Il s’agit du jus qui s’écoule du lombricomposteur, il apporte différents minéraux en quantité équilibrée.

Si vous n’en avez pas, vous pouvez utiliser du purin d’ortie ou vous pouvez faire un peu de compostage de surface, c’est à dire déposer en surface du terreau de vos plantes des peaux de bananes en lanières (ou d’autres épluchures) et un peu de marc de café (mais pas trop).

L’apport de jus de compost ou de purin peut se faire une fois tous les 15 jours en cette saison.

C’est vraiment indispensable de nourrir les plantes « gourmandes » comme les cucurbitacées (courges, courgettes, concombres, melons) ou les tomates, les aubergines.

Semer des engrais verts

Si vous avez des bacs libres ou que vous allez libérer avant vos vacances, vous pouvez en profiter pour semer des engrais verts. Ceux-ci vont enrichir le sol ce qui sera bénéfique pour vos plantations à l’automne.

En juin, on put semer une légumineuse comme le fenugrec, car cette famille de plantes a la capacité à fixer l’azote de l’air dans le sol. En cette saison, vous pouvez aussi semer de la bourrache, de la moutarde blanche ou encore du sarrasin comme engrais verts. Environ 3 mois après les semis, vous les couperez et les broierez à l’aide d’un sécateur, vous les laisserez sécher quelques jours en surface de vos pots, puis vous pourrez les enfouir sous quelques cm de terreau.

Pailler les bacs du potager de balcon

Le paillage consiste à couvrir le sol avec des matériaux divers pour limiter l’évaporation de l’eau du sol et donc limiter les apports en eau en conservant une certaine humidité et limiter le développement des « mauvaises » herbes.

Avec quoi peut-on pailler au potager de balcon ?

Utilisez de préférence des matières organiques car en plus de maintenir l’humidité, elles vont nourrir le sol en se décomposant.

Par exemple :

  • De la paille ou du foin (C) … la paille qu’on trouve sous les fromages bio comme le Brie
  • Des cosses de sarrasin (C)
  • De la paillette de chanvre (C)
  • Des déchets de cuisine (épluchures de fruits et de légumes, thé infusé)
  • Des « mauvaise » herbes coupées en morceaux (avant qu’elles ne montent en graines)
  • Des déchets de tonte si vous avez l’occasion d’en récupérer

Attention les paillages riches en matière carbonée (C) comme la paille, la paillette de chanvre en se décomposant peuvent créer ce qu’on appelle une « faim d’azote ». C’est-à-dire que l’azote contenue dans le terreau va être utilisée pour la décomposition du paillis, et elle va ainsi manquer aux plantes qui en ont besoin également pour leur croissance.
Pour éviter cela, vous pouvez mettre un peu de compost (ou un engrais naturel azoté comme la corne séchée) sous le paillis.

Chou kale et paillis de chanvre

Si vous constatez que les légumes jaunissent ou sont moins jolis après l’installation du paillage, cela peut être dû à cette faim d’azote.

Pour pailler, on peut aussi utiliser des matériaux inertes comme des petits cailloux, des coquillages, des galets, de la pouzzolane (pierre organique poreuse) ou des billes d’argile.

Ôter les gourmands des tomates

Un pied de tomate a une tige principale et 4-5 branches principales. Les gourmands sont des tiges secondaires qui poussent aux aisselles des feuilles et de la tige ou des branches principales. Si on les laisse se développer, ils vont à leur tour porter des fleurs et des fruits. Jusque-là tout va bien car après tout avoir le plus de fruits possibles, c’est bien ce que l’on rechercher, non ?

Le hic si on a des conteneurs relativement petits ou que l’on a planté ses pieds de tomates relativement tardivement, notre pied de tomate risque de ne pas amener toutes les tomates à maturité avant la fin de saison.

Dans ce cas, si vous voyez que votre pied peine à amener les tomates à maturité, si elles sont très petites (par rapport à la taille idéale de la variété cultivée bien sûr) et si le pied de tomates devient tellement buissonnant qu’il risque d’être endommagé par le vent, il vaut mieux tailler vos pieds de tomates et supprimer les fameux gourmands.

Comme les tailles sont une porte d’entrée pour les maladies, utilisez plutôt un sécateur que nettoyé à l’alcool à 70°c. Re-nettoyez-le bien entre chaque pied de tomate. Néanmoins, il faut veiller à ne pas supprimer trop de feuilles car ce sont tout de même elles qui font la photosynthèse et permettent à nos tomates de grandir et mûrir (avec le soleil et l’eau). L’autre solution, c’est de planter des tomates à port déterminé qui n’ont pas besoin de taille, ni de tuteurs !

Vous pouvez utiliser vos gourmands pour faire un purin que vous utiliserez comme insecticide naturel. Vous trouverez la marche à suivre ici !

Vous pouvez aussi ôter les feuilles jaunies, et celles qui touchent le sol pour éviter que les maladies ne se développent.

Les récoltes à faire en Juin au potager de balcon

En fonction de ce que vous avez cultivé les mois précédents, les cueillettes et récoltes vont commencer ou se poursuivre. Voici les légumes et herbes que vous allez pouvoir récolter ce moi-ci si vous avez suivi les conseils des mois précédents (Janvier, Février, MarsAvril et Mai)

  • Arroche
  • Épinards
  • Blettes
  • Pourpier
  • Roquette
  • Oseille
  • Salades
  • Carottes
  • Navets
  • Petit pois et pois gourmands
  • Radis roses
  • Fraises
  • Jeunes oignons,
  • Fleurs de bourrache et de capucines

Et bien sûr vos herbes aromatiques : aneth, ciboulette, basilic, persil, cerfeuil, thym, sarriette, sauge, etc.

… bref tout ce que vous avez planté en début d’année et qui arrive à maturité.

PS : Vous pouvez retrouver mes bonnes adresses pour jardiner en ville et nous rejoindre pour plus de conseils et partages sur le groupe Facebook privé Potager de balcon

Basilic dans un pot de fleurs en terre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *